1/10/2011

"Qui joue avec qui ?" - Mon soutien à l'initiative sur les armes du 13.02.2011

english translation clicking here

spanish translation clicking here

Chers lecteurs,

J'ai eu le privilège d'organiser une session photo en décembre 2010 pour le journal du "Groupe pour une Suisse Sans Armée" (GSSA) avec des enfants et des armes afin de soutenir l'initiative "Protection Contre la Violence des Armes" qui sera votée par le peuple suisse le 13 février 2011.

J'appelle à voter et faire voter OUI à cette initiative. Les premiers sondages sont encourageants certes mais j'appelle aussi ceux qui ont l'intention de voter OUI de ne pas oublier de voter. Il est si simple de voter en Suisse, soyons responsables et évitons une bonne centaine de suicides par année .. sans compter les drames familiaux et les nombreux blessés.

Concernant le suicide .. un seul chiffre : en Suisse l'indice de suicide via des armes à feu est 3 fois supérieur à n'importe quel pays européen (http://www.swissinfo.ch/fre/dossiers/la_suisse_des_records/records_d_europe/Suicides_par_balle,_le_record_dont_personne_n_est_fier.html?cid=8476506 )

Voici ce que contient l'initiative :

Elle demande à réduire l’accès aux armes :

1° En instaurant une clause du besoin pour acquérir une arme.

2° Comme pour les chasseurs, en contrôlant les capacités nécessaires pour avoir une arme.

3° En créant un registre des armes pour pouvoir suivre les armes vendues entre particuliers.

4° En déposant à l’arsenal les armes militaires et en ne les remettant plus aux militaires ayant terminé leurs obligations.

5° En soutenant des collectes d’armes et en contribuant à la limitation internationale des armes légères.

L’initiative ne touche pas aux tirs obligatoires, au tir sportif (et fêtes de tir), à la chasse et aux collections d’armes. Mais c’est chez ces tireurs que l’on rencontre le plus de résistance à l’initiative et c’est dommage, car c’est eux qui, par une attitude responsable, compréhensive et éthique, sont le plus à même de sauver des vies.

Pour terminer vous trouverez ci-dessous, chers lecteurs, mes photographies qui sont parues dans le numéro de janvier du GSSA, en commençant par la couverture et ensuite disséminées dans tout le journal racontant ainsi une histoire, non pas une "jolie petite histoire".

Un grand merci aux petits Léon et Emile pour leur patience et participation lors de cette session ainsi qu'à leurs parents pour leur soutien indéfectible.








Post a Comment

Popular Posts